COMME UNE PIQÛRE DE RAPPEL...

Publié le par Dorian Gay

COMME UNE PIQÛRE DE RAPPEL...

Vous savez, il y'a ces jours où vous êtes tout simplement heureux, où vous offrez aimablement votre sourire sincère à tous ceux que vous croisez, ces jours où votre pas est léger, où vous vous dites que rien n'est vraiment grave.

Ces jours où vous faites choix d'espérance et profession d'hédonisme. Ces jours où vous vous dites que la vie et bien belle, vous frôlez l'angélisme et la résilience. Ces jours où vos vous faites fit de vos tracas et inquiétudes et les noyez dans un verre de chocolat chaud sur la terrasse d'un café.

Puis il y'a ces jours où vous ne comprenez pas. Ces jours où le fiel, la rosserie et le venin vous éclaboussent avec violence et sans raison. Ces jours où les chatons se font torturer sans état d'âme, cerné de rires froids et criards, où de jeunes handicapés se font rouer de coups sans ménages, ces jours où vous vous dites que le monde est malade. Ces jours où, sans que vous n'ayez rien demandé, rien sollicité, un inconnu au visage pourtant rond de douceur et affichant un sourire qui se veut aimable, aussi gay que vous, aussi jeune que vous, vous offre une amère et douloureuse piqûre de rappel.

Vous avouant vaincu et désarmé devant les expressions de plus en plus outrancières de la bêtise humaine, plus crasseuse que jamais, vous finirez par en rire, d'un rire navré et affligé. Oui rire, car oui bien entendu : les Noirs vivent dans les branches des arbres, les Arabes sont tous des terroristes et des voleurs, les homosexuels sont quant à eux des pédophiles dégénérés, et les juifs des escrocs fortunés. Oui donc, les Noirs dans les champs, les Arabes à la mer, les homosexuels bon à noyer dans la seine, les juifs au four pensera t'il. C'est drôle... venant d'un roux*... homosexuel. L'histoire est bien évanescente...

Je me ferais bien un smoothie de bananes ce soir tiens !

* Petite histoire de la rousseur :

L’iconographique chrétienne affuble progressivement Judas d’une chevelure rousse pour mieux souligner sa traîtrise. Ainsi, le traître le plus célèbre du monde occidental porte désormais cette couleur terreuse ; le roux devient alors la couleur la plus honnie de toute la Chrétienté : « la plus laide de toutes couleurs » proclame un traité de blason du XVe siècle, qui voit associés en elle tous les aspects négatifs du rouge et du jaune. Dès lors, le roux évoque la couleur du feu impur, celui des flammes des enfers, « qui brulent sans éclairer ».  Peu à peu, le caractère « roux » s’étend à toutes les catégories d’exclus et de réprouvés : juifs, musulmans, bohémiens, suicidés, etc. On trouve alors de nombreux petits proverbes qui invitent à se défier des hommes roux. Les superstitions sont à leur apogée à la fin du Moyen Âge puisque croiser sur un chemin un homme roux devient un funeste présage.

Les femmes rousses, quant à elles, connaissent un sort peu enviable, car en plus de souffrir des maux attachés à leur chevelure, elles sont perçues comme des pécheresses tentatrices et hérétiques. Leur pilosité sulfureuse les apparente à la sorcière ou à la prostituée Marie Madeleine.  De telle sorte qu’à la suite de ces superstitions, en 1254, une ordonnance du roi Saint-Louis fait obligation aux prostituées de se teindre les cheveux en roux, pour bien les distinguer des femmes respectables.

Mais c’est avec la fondation de la tristement célèbre Inquisition par le pape Innocent III en 1199 que leur existence se met à sentir le roussi. Cette juridiction ecclésiastique se mute rapidement en lutte contre les hérétiques, c’est-à-dire contre tous ceux qui de près ou de loin s’éloignent du dogme, de la morale ou de l’ordre public. Ainsi, les rousses furent victime de leur assimilation à la sorcellerie et autres diableries, et près de 20 000 d’entre elles périrent sur le bûcher.
COMME UNE PIQÛRE DE RAPPEL...

Commenter cet article

Bila92 08/02/2014 19:06

Et alors? Quelle solution ? J'attends une chronique sur les blonds lol.

Dorian Gay 14/02/2014 18:06

@Bila92 : Cher Bila92, il n y a pas de solution à court terme. Je suis de ceux qui pensent que l'on perd son temps à débattre avec des imbéciles. Ne reste que le recours aux voies légales de répression de tels actes. En ce qui concerne les blonds, je crois que cela est déjà fait en quelques sorte. Cordialement