Hors-Série - Entretien des Principaux Cuirs

Publié le par Dorian Gay

Cher lecteur assidu (*) de ce Blog où j’épanche mes points de vue et mes opinions ainsi que des brides de ma vie Parisienne de pédé coloré, tu as dû te dire à la lecture du titre de ce billet qu'il n'y avait aucune cohérence par rapport à ce qui précédait. Et bien tu sais quoi? Tu as raison.

Y'a des jours comme ça où je me pose des questions existentielles et où j'apprécie avoir des réponses: quels types de plantes tiennent bien en appartement? Écris t'on "bienvenue" avec ou sans "e"? Samsung ou Apple? Comment se fait il que ma canette de produit anti rouille finit toujours par rouiller? Pourquoi "Abréviation" est un mot si long?

La toute dernière question qui m'a tourmenté fut donc, Printemps s'installant comment je devais entretenir ma maroquinerie que nous supputerons... écclectique et je ne trouvais pas de mode opératoire complet, simple et pertinent, traitant de la méthode à adopter pour chaque type de cuir, les variétés étant innombrables et toutes sujets à un traitement différent.

Or à HEC, si on m'a enseigné quelque chose c'est: "si quelque chose n'existe pas, créez le". Poussé donc par ma curiosité, j'ai creusé, j'ai cherché, je me suis renseigné, cela a intéressé d'autres blogueurs et quelques revues (Daily Dandy) qui en publieront le résultat d'ici demain, et voilà donc ce que cela donne.

Si tu as suivi jusque là, c'est bien, cependant sache que ça va parler mode, habillement, maroquinerie et graisse de vison, si tu n'as absolument aucune curiosité pour ces domaines (pourtant passionnants), tu peux t'arrêter là et revenir demain pour le prochain billet, qui sera un peu moins hors série.

Les autres, commençons. Nous aurons comme socle à ce petit guide ma maroquinerie que j'ai rassemblé pour le trimestriel et aujourd'hui bien classique "grand récurage" de Printemps. Dans le cadre de cette enquête, mes cobayes feront partie de la Grande Maroquinerie (Sacs, Sacoches, Cabas, etc) mais sachez qu'elle sera aussi pertinente pour de la Petite Maroquinerie, les Chaussures et même vos accessoires sadomasochistes.

Hors-Série - Entretien des Principaux Cuirs

Aux fins d'entretien, j'utilise usuellement ces produits et ces brosses.

Brosses (de gauche à droite): A poils, A pols durs, Hybride (crêpe + poils durs), A poils semi - rigides, A poils très souples, A crêpe, En crin;

Brosses (de gauche à droite): A poils, A pols durs, Hybride (crêpe + poils durs), A poils semi - rigides, A poils très souples, A crêpe, En crin;

Produits (de gauche à droite): les intitulés sont lisibles.Les 6 petits pots sont des pots de Crème Surfine

Produits (de gauche à droite): les intitulés sont lisibles.Les 6 petits pots sont des pots de Crème Surfine

1 – Louis VUITTON – Famille des NeverFull – Damier – Cuir de Veau

Provenance du cuir - Veau : le cuir de veau est souple et résistant et a un aspect assez rugueux qu’on peut d’ailleurs voir à œil nu sur le Sac, notamment sur les ances.

Traitement - cuir plongé/aniline : réservé aux plus belles peaux sans imperfections en pleine fleur, ce traitement implique de « plonger » le cuir dans un bain pour le teinter dans la masse. Aucune protection pour conserver les propriétés initiales de la peau … Ce cuir est sans doute le plus doux, mais aussi le plus fragile et souvent le plus cher : la moindre goutte d’eau peut devenir… dangereuse. Traitez donc ce type de cuir très délicatement et préférez en user en belle saison et « réservez » les pendant l’hiver et l’automne où ils risquent de pâtir de l’humidité.

Entretien : Passez un chiffon doux par-dessus pour le dépoussiérer de temps en temps. Puis nourrissez-le avec un lait pour les cuirs. Cette action permet de débarrasser le cuir des dépôts de pollution et autres saletés. Si vous voulez raviver sa couleur, NE CIREZ SURTOUT PAS ce type de cuir, encore moins à motifs comme le sont les pièces Vuitton. Utilisez tout simplement un baume gras comme celui que j’utilise (Voir photo produits : huile de lanoline, huile de vison, huile d’avocat, etc)

Soin exceptionnel : IMPERMEABILISEZ ! Le cuir est naturellement imperméable, mais une grosse averse peut le tacher de façon indélébile. N'oubliez pas, donc, d'imperméabiliser votre en cuir avec un produit adapté (une bombe aérosol est idéale, sous réserve de l'utiliser à plus de 30 cm du vêtement). Les graisses pour cuir, celle de Phoque notamment a des résultats plus que remarquables.

N’ayez pas peur de laisser le cuir se patiner (vieillir) car généralement ce sont les cuirs anilines/plongés qui vieillissent le mieux : la peau devient moins uniforme, certains plis marquent, et la couleur également peut s’accentuer ou s’éclaircir en fonction des frottements… En gros, la patine témoigne de la vie du cuir et ajoute même de la valeur au cuir dans un esprit vintage. A noter qu’elle sera généralement plus marquée sur un cuir clair ou marron, plutôt que sur un cuir noir.

Mais si vous voulez vraiment lui redonner un coup de neuf et garder le plus longtemps un cuir à l’apparence neuf, il faudra user des soins prodigués avec encore plus de dextérité et éviter, afin que votre cuir ne se décolore, de le poser à proximité de lumières agressives et ne l'exposez pas au soleil ni près d’une source de chaleur.

2- Sac 48h Holdall de DUNHILL – Cuir de Vachette

Provenance du cuir – Vachette : c’est le cuir du bovin adulte (vache, bœuf…). Il est par conséquent plus solide et plus rigide que le veau, mais également moins soyeux au toucher.

Traitement – Cuir pigmenté : ici le cuir reçoit une ou plusieurs couches de colorants opaques qui masquent les imperfections et le rend plus résistant. Il est plus homogène, et plus facile à imperméabiliser… mais moins authentique, avec souvent un aspect glacé, presque synthétique ! Les peaux qui reçoivent ce traitement sont de qualité moindre, sauf à vouloir donner au cuir un aspect très brillant.

Entretien : Mêmes que ceux prodigués pour le Cuir précédent, mais celui-ci étant plus résistant vous pouvez vous permettre moins de régularité.

Soin exceptionnel : Contrairement au type de cuir précédent, celui-ci patine mal et l’aspect en vieillissant n’est pas de plus esthétiques. Mon astuce ? Traitement de choc : cirage suivi d’une cure au baume gras et brossage pendant quelques jours, nouvelle imperméabilisation et spray/huile pour cuir à utiliser souvent. Sachez aussi que si votre cuir est rayé, griffé ou troué, sachez qu'il existe des résines ou pâtes réparatrices, qui viennent rattraper les différences de niveau du cuir.

3- Maletton Croco Grazia – Crocodile Brun

Provenance du cuir – Crocodile : Par ordre croissant d’utilisation, le gavial, le crocodile et l’alligator sont sans doute les matières les plus nobles et les plus onéreuses. Ils sont solides et chaque pièce a un caractère unique du fait de l’irrégularité des écailles. On en utilisera plutôt le ventre pour sa souplesse.

Entretien : Très délicat car ne supporte que des produits spécifiques : l’huile d’amande douce, de la vaseline ou de la glycérine. Tous ces produits ont des propriétés plus ou moins semblables. Avec de l’amande douce, utiliser un tissu propre pour l’appliquer et laisser imprégner avant de lustrer. Avec de la vaseline ou de la glycérine, il est nécessaire d’utiliser un pinceau pour faciliter l’application du produit. Elles serviront ainsi à nourrir et adoucir le cuir. On doit laisser agir suffisamment longtemps pour obtenir l’effet escompté. Cela peut durer six heures, une journée ou plus, tout dépend de l’état du cuir et de son utilisation à venir. L’application effectuée, la mise en repos pour laisser agir le produit aussi, il ne reste qu’à lustrer comme avec l’huile d’amande douce avec un tissu propre et lisse. Ce tissu doit être sec pour éviter la pénétration de toutes impuretés dans le cuir qui pourrait l’abîmer

Soin exceptionnel : Savon régénérant et vernis pour récupérer (ou fixer) la teinte des écailles.

4- Hugo Boss – Sac dit de « travail » - Cuir de Vachette, cette fois ci pigmenté et légèrement grainé (on voit que le grain est régulier)

Lorsque le grain de cuir est régulier, ce traitement lui permet d’être accentué. Le grain est en fait gonflé à la vapeur, pour un effet beaucoup plus texturé, qui met en valeur des couleurs vives comme le rouge, le bleu…

L’avantage ? On concède un certain cachet au résultat. Par ailleurs ce sont des cuirs qui résistent très bien à l’eau.

Entretien : l’imperméabilisation n’est pas nécessaire. Les conseils prodigués pour le cuir 1 et 2 sont ici aussi pertinents. Idem pour les soins exceptionnels.

5- Cerruti – Sacoche en Cuir d’Autruche pigmenté

Provenance – Cuir d’Autruche : Leur cuir est très doux et peut prendre plusieurs nuances de couleur y compris des très claires comme celui – ci qui fut jadis gris marbre. La première chose qui distingue la peau d’autruche d’autres cuirs est le fait que la peau d’autruche est très différente de la peau de veau ou de porc non seulement en qualité, mais aussi d’un point de vue esthétique. Le cuir d’autruche est riche de plein de follicules foncés, dernières traces restantes du plumage de l’oiseau. Ce genre de cuir est très souvent comparé à de la peau de crocodile mais il est important de savoir que le cuir d’autruche est plus imperméable et plus résistant que la peau de crocodile.

Entretien : pour entretenir ce cuir, il suffit d’appliquer de la cire d’abeille ou une cire synthétique. Pour ma part je préfère le gras de vison. Eviter d’imperméabiliser car il l’est déjà et l’imperméabilisant risquerait de faire virer la teinte.

Soins exceptionnels : AUCUN PRODUIT AVEC TEINTE (cirage, crème surfine, huile teintée, baumes colorés, etc). Ce cuir vire très facilement de teinte dès qu’il est mis en contact avec des produits teintés (j’en ai fait les frais à mon grand désespoir). Si vous voulez donc récupérer, sans risques, une teinte plus vive, utilisez les crèmes pigmentaires teintantes du même ton que celle de votre cuir et des huiles/baumes incolores.

6- Fossil – Sac 48h Jackson en Cuir de Buffle vieilli

Traitement – Cuir Vieilli : L’Aspect vieilli (patiné) des Cuirs s’est toujours inscrit dans une certaine tendance. Paradoxe même, parfois le Cuir à l’aspect patiné a plus de valeur qu’un Cuir sans défauts, certainement car le premier dénote d’un certain caractère, d’un certain charisme. Il est d’ailleurs à la mode de patiner ses cuirs neufs. Si vous ne voulez pas confier ce processus à un Cordonnier spécialisé, voilà donc une petite recette de grand-mère que j’ai déniché : Vous le tamponnez au sopalin (papier absorbant) et huile de tournesol. Versez du café ou du thé sur le cuir... Certaines crèmes hydratantes (les plus bourrines sont les crèmes pour les mains) bronzent le cuir. Le bronzage est uniforme, elle patine le cuir et lui donne un aspect vieilli.

Entretien : Vu l’aspect, il est simple ; un peu de cire de temps en temps fera amplement l’affaire.

7- Louis Vuitton – Famille des Buckets – Monogram – Cuir d’Agneau

Provenance – Cuir d’Agneau : la superstar du cuir. Souvent très doux et souple, c’est une peau fine à l’aspect presque soyeux. La technique utilisée pour ce Bucket Louis Vuitton est celle de la fleur corrigée ou semi aniline ; affichant ainsi naturellement certaines imperfections, sa couche superficielle est poncée pour les effacer. Elle reçoit ensuite une teinture ainsi qu’une fine couche translucide.

Entretien et Soins exceptionnels : Se reporter au Sac 1 mais ne pas oublier que le Cuir d’Agneau est plus fragile que celui de Veau. Il a aussi tendance à se « ramollir », action irréparable. Imperméabiliser si nécessaire.

8- Cartier – Sac de voyage – Diligence Must 1975 – Cuir velours suédé de Veau

Traitement – Cuir Suédé : Ils ont ce touché… velours, si particulier ! Pour ce type de finitions, la peau doit être très belle dès le départ : les imperfections ne se corrigent pas au tannage. La couche intérieure de la peau est poncée, lui donnant ce toucher peau de pêche. En revanche, c’est un cuir extrêmement salissant, dont l’entretien peut être coûteux…

Soin Hebdomadaire : DEPOUSSIERER ! Oui, je sais, c’est un scoop : on peut enlever la poussière avec une brosse. Il n’empêche que certains n’en ont toujours pas chez eux alors que c’est un indispensable de l’entretien de votre maroquinerie. Préférez les brosses à poils plutôt que les brosses à crêpe ou les brosses dures.

Soins Exceptionnels : RAVIVER CHAQUE MOIS ! Pour cela j’utilise un spray spécial peaux chamoisées, en veillant à choisir une marque de bonne qualité (c’est très important, sinon vous risquez de flinguer votre maroquinerie avec les cochonneries qu’on trouve en grande surface). Nous vous recommandons Famaco, Grison, Saphir (toutes les 3 sur Internet et chez les bons cordonniers), et nous vous déconseillons fortement Kiwi ou Barane.

Voici le mode op’ : je brosse le cuir pour libérer la fibre de la poussière et des saletés puis, je passe généreusement l’aérosol. J’attends que ça sèche, disons une bonne heure, et, enfin, je brosse la peau dans le sens voulu.

En cas de tâches ? La gomme Woly ressemble à une pierre ponce mais c’est en fait bel et bien une gomme, qui est légèrement abrasive. Elle enlève un petit peu de matière quand on frotte (donc n’y allez pas comme des bourins !) et les tâches en surface disparaissent. Pour ceux qui seraient un peu sceptiques (comme moi au début), je vous promets que c’est vraiment efficace et très facile/rapide à utiliser.

Faut-il imperméabiliser ce cuir ? Pas forcément. Il est vrai que les peaux chamoisées « boivent » davantage les liquides (et donc les tâches, ou la pluie). Mais leur surface moins uniforme rend aussi les tâches moins visibles que sur du cuir lisse par exemple.


---------------------------------------------------

(*) assidu car vous êtes aujourd'hui près de 200 par jour à faire un tour par ici. Merci ! Je vous aurais bien invité à prendre l'apéritif mais vous êtes trop nombreux donc je bois à vos santés (et à vos cuirs).

Commenter cet article

elfrida 26/10/2013 13:08

bonjour,
j'ai plusieurs louis vuitton mais sur le cuir du fond il y a des taches d'eau , est t'il possible de les eliminer avec de la térébenthine , ou du lait et citron , ou l'essence ? ou autre ?
merci

Seb_Stbg 01/05/2013 20:37

Tu es bon à marier :D